Le Plan Climat Air Énergie Territorial de Paris Est Marne et Bois

Depuis la COP 21 et l’Accord de Paris, la mise en œuvre des politiques publiques en matière de lutte contre le réchauffement climatique est confiée aux collectivités territoriales, et notamment aux intercommunalités. En conséquence, celles-ci doivent élaborer et mettre en œuvre une stratégie et un plan d’actions d’une durée de six ans au niveau local, le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET).

Concrètement, l’objectif du PCAET est de définir les actions devant être mises en œuvre pour atteindre les objectifs fixés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 2015, à savoir :

  • La réduction des émissions de gaz à effets de serre de 40% d’ici à 2050
  • 1/3 d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie
  • La réduction de 20% de la consommation d’énergie par rapport à 2012

Après deux ans d’un travail de diagnostic et de co-construction, le Conseil de territoire de Paris Est Marne et Bois, l’Établissement public territorial qui compte treize villes dont Champigny, a approuvé son PCAET au mois de décembre 2019. 

Le diagnostic, très complet, décrit entre autres les ressources locales, l’empreinte carbone, les émissions de gaz à effet de serre, les consommations énergétiques, la qualité de l’air, la vulnérabilité du territoire face aux effets du changement climatique. Le programme d’actions décrit 35 projets bénéfiques pour le territoire qui s’inscrivent dans le cadre de six orientations : 

Adaptation au changement climatique

Mobilités

Énergie et économie circulaire

Mobilisation des acteurs et innovation

Sensibilisation des populations

Éco-exemplarité du Territoire et des communes

L’un des intérêts de ce plan est qu’il n’oppose pas transition écologique et développement économique. De fait, il entre en résonance avec l’ambition de L’Alternateur de répondre aux nombreuses problématiques liées à la résilience du territoire. 

Parmi les actions envisagées, voici la liste non exhaustive de celles auxquelles nous comptons contribuer activement à travers L’Alternateur :

  • Résilience du territoire face aux effets de changement climatique
  • Favoriser l’agriculture urbaine durable
  • Mettre en place des rendez-vous info-énergie sur le territoire
  • Impliquer davantage les professionnels du cadre bâti dans la rénovation énergétique
  • Renforcer le repérage et l’accompagnement des ménages en situation de précarité énergétique
  • Inciter les acteurs du territoire à développer la production locale d’énergie
  • Inciter les habitants et les acteurs du territoire à réduire leurs déchets et faciliter le tri sélectif
  • Soutenir les initiatives d’économie circulaire sur le territoire
  • Mobiliser et animer un réseau des acteurs de la transition écologique
  • Créer un pôle territorial d’accompagnement des porteurs de projets ESS et développement durable
  • Accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de démarches éco-responsables
  • Développer l’innovation et l’expérimentation au service de la transition écologique sur le territoire
  • Sensibiliser les populations aux enjeux socio-économiques et environnementaux liés au changement climatique et les accompagner dans la transition écologique
  • Développer des projets pédagogiques avec les milieux scolaire et périscolaire

Nous développerons ces différents points dans des articles ultérieurs, pour mieux vous présenter les différentes activités que nous souhaitons mettre en place au sein de L’Alternateur.

Le sujet vous intéresse, vous souhaitez échanger avec nous, pour voir ce que nous pourrions faire ensemble ? N’hésitez pas à nous suivre ou à nous contacter directement.

Source : https://parisestmarnebois.fr/competences/plan-climat-air-energie-territorial/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.