Nos convictions

Depuis plus d’un siècle, notre modèle de société s’est construit sur l’abondance des énergies fossiles et sur la recherche du profit financier. L’impact néfaste de ce modèle pour l’humain et pour l’environnement est prouvé chaque jour. Dans la perspective d’une raréfaction des ressources naturelles, et en premier lieu du pétrole, notre conviction est que nous avons encore le pouvoir de procéder à un changement volontaire et organisé plutôt que subi, pour aller vers une société écologique et viable.

Nous ne prétendons pas que dans un avenir proche le réchauffement climatique pourra être résolu et que les crises financières et pétrolières s’arrêteront, mais nous pensons que les citoyens ont la capacité d’agir et de s’organiser pour anticiper et mieux faire face aux difficultés à venir. C’est ce que nous appelons « la résilience ».

Le mouvement des « Villes et Territoires en Transition » prend en compte les aspects psychologiques de blocage face au changement (peur, déni, sentiment d’impuissance…) et considère que la clé du déblocage est la motivation que procure une vision claire et positive d’un avenir tangible. Notre souhait à travers ce projet est de permettre l’émergence d’actions destinées non seulement à bâtir un avenir meilleur pour les générations futures, mais également à améliorer considérablement nos propres quotidiens, dès aujourd’hui.

Il s’agit de remettre l’économie au service de l’humain, inversant ainsi la tendance actuelle, et d’opérer un changement de paradigme pour aller vers une société résiliente, basée sur la coopération, le partage, la solidarité, l’autonomie, la créativité, le respect des ressources naturelles et de leurs limites.

« Villes et Territoires en Transition » s’appuie sur les principes de la permaculture pour imaginer et concevoir les villes de demain. Au-delà de son application dans l’univers agricole, il s’agit d’une méthode de conception de systèmes dont les 3 piliers sont le bien-être humain, la préservation de la nature et le partage équitable.

A Totnes, en Angleterre, les fondateurs du mouvement s’en sont également inspirés pour initier un projet nommé « REconomy » : l’objectif de ce projet est de rechercher les moyens de permettre à l’économie locale de maximiser le bien-être de toute la communauté – en créant une abondance d’opportunités pour satisfaire ses besoins, et en utilisant et répartissant les ressources de façon équitable tout en respectant les limites naturelles.

Les résultats obtenus à Totnes depuis 2012, ainsi que sur les autres territoires où un projet “Reconomy” a été mis en œuvre, nous ont amenées à réfléchir aux moyens de déployer un tel projet sur notre territoire. En particulier le Reconomy Center, lieu créé pour accueillir et accompagner des porteurs de projets à Totnes, a démontré l’utilité d’un lieu physique dans la co-construction et la facilitation d’initiatives locales. Il a inspiré ce projet.