Etat d’avancement du projet

Après avoir germé début 2017, l’idée de L’Alternateur n’a cessé de se structurer depuis.

En deux ans, nous avons démarré un diagnostic territorial (prise de contact avec des acteurs locaux et des parties prenantes potentielles, étude de diagnostics existants), suivi plusieurs formations, participé à un grand nombre d’événements, rencontré de nombreux acteurs du monde institutionnel et de l’univers du coworking et des tiers-lieux, et organisé nous-mêmes plusieurs rendez-vous (ateliers, networking…).

Pendant ce temps, nous avons affiné le projet du tiers-lieu de nos rêves : ses objectifs, ses parties prenantes, ses utilisateurs, son offre… tout en aspirant à une co-construction du projet avec la communauté qui s’y formera, une gouvernance partagée avec toutes les parties prenantes, et à terme, l’autonomie financière.

Nos principaux jalons :

• Décembre 2018 : le Conseil départemental du Val-de-Marne, en lien avec son Programme d’actions départemental pour l’insertion et l’emploi (PADIE), nous a accordé une aide financière au titre de son soutien à l’Economie sociale et solidaire (ESS) pour la réalisation de notre étude de faisabilité.

• Mai 2019 : nous avons intégré la première « promo » du programme Emergence créé par le réseau France Active en Île-de-France pour accompagner des projets engagés dans l’ESS en phase de création.

Parallèlement, le Conseil départemental du Val-de-Marne nous a fait visiter un bâtiment dans l’ancien collège Lucie Aubrac, pour lequel il recherchait un projet autour du développement économique du territoire. Nous avons répondu à l’appel à projets « Création de tiers-lieux » du Conseil régional IDF qui permet de financer les travaux d’aménagement et l’équipement de  tiers-lieux.

• Juillet 2019 : nous avons démarré un rendez-vous régulier à l’Atelier, l’espace de coworking de la mairie de Champigny : chaque dernier vendredi du mois, l’Atelier reste ouvert l’après-midi et nous y proposons une animation thématique.

• Octobre 2019 : le Conseil régional d’Île-de-France a retenu notre projet et donc accepté de financer 40 % des travaux du local situé dans l’ancien collège Lucie Aubrac, près de la gare RER E « Les Boullereaux ». Cet accord marque le démarrage de toute une série de démarches que nous allons entreprendre pour financer le reste du budget d’investissement, mais aussi le futur fonctionnement du lieu.

De façon régulière, nous proposons des événements et des ateliers, aussi bien à l’intention des professionnels, des futurs usagers de nos espaces de coworking, que des habitants des différents quartiers de la ville que nous souhaitons intéresser aux enjeux et aux alternatives de la transition écologique et sociale à l’échelle locale. Vous pouvez accéder au détail de nos événements passés et à venir sur cette page.